De vous à moi

Vie de bureau | Le jour où mon boss m’a annoncée une promotion

 Lui :

Fabienne ! Alors ces vacances de Noël en Martinique ? A ton sourire et à ta mine éclatante, j’imagine que vous avez passé un séjour de rêve ! Ici, on a eu un temps dé-pri-mant. Des trombes d’eau non-stop ! En tout cas, bon retour parmi nous. Nous sommes contents de te retrouver. Angélique a été vraiment vache pendant mes congés. Comme d’habitude, me diras-tu. J’ai reçu un mail à traiter chaque jour. T’imagines ? Elle m’agace ! Elle ne s’arrête jamais et voudrait que ses équipes en fasse autant. Par pitié, ne soupire pas. J’ai déjà assez culpabilisé d’y avoir répondu. Et puis, ma femme n’a toujours pas digéré la conf call à laquelle j’ai dû assister le jour du réveillon. C’était pour le projet de rachat. Il fallait que j’y sois, tu comprends ? Et je ne te parle même pas des enfants … ils m’ont fait la tête pendant trois jours. Bref, des fêtes de Noël un poil compliqué chez nous ! Enfin bon … Je voulais t’annoncer avant que ça s’ébruite qu’Amélie a démissionné. Oui … déjà … après seulement un an. Pour être honnête, j’ai été surpris par sa lettre. Je pensais qu’elle se plaisait bien dans l’équipe. J’ai pensé à toi pour la remplacer. Tu as l’air surprise. Voyons, Fabienne ! « La modestie va bien aux grands Hommes ». Tu connais parfaitement les rouages de l’entreprise, tu maîtrises l’ensemble de nos outils internes, tu es quelqu’un d’extrêmement sérieuse et compétente. Quand je vois comment tu as pris à bras le corps les analyses de rentabilité par secteur d’activité alors que rien n’existait ! Et la qualité de ta présentation au Comité de direction, tout le monde en parle encore. Fabienne, tu es assurément LA personne pour ce poste. C’est une super opportunité. Et puis, tu exprimais, lors de ton dernier entretien annuel, ton souhait d’être sur une mission plus proche du terrain, plus opérationnelle, moins Corporate. Eh bien, je te la sers sur un plateau. Ah ! Ton sourire en dit long ! C’est donc un oui ? Excellent ! Ne prends pas cet air interrogateur, Fabienne ! Il y aura bien une compensation financière pour cette promotion. Ne t’inquiète pas !


Moi intérieurement :

Mais qu’est-ce-que je fais là ?! Dire qu’il y a deux jours, j’étais en train de me dorer la pilule en Martinique … C’est fou comment on s’habitue aux bonnes choses. Réveil aux aurores, thé pays le matin préparé par maman, plouf quotidien dans une eau translucide dans la journée, punch coco en apéro. La vie de rêve. Franchement, qu’est-ce-que je fais ici ! Quand je pense au boulot qui m’attend ! Pff ! … Oh ! Nouvelle paire de lunettes ? Une envie de changement pour la nouvelle année ? Ça lui va plutôt bien. Il a tout de suite un air moins sévère.

« Moi ? »

Est-ce une blague ? Tout le monde, dans le service, sait que le travail d’Amélie est ennuyant à mourir. Merci mais … non merci ! Le beau cadeau empoisonné. Et puis, entre nous, travailler avec Paul de la Supply ? Ja-mais ! Une vraie tête de con !

 Mince !! J’ai oublié de prendre rendez-vous avec mon osthéo ! J’ai mal au dos depuis hier. Ouh !! Aïe !! Voilà que ça recommence ! Satané nerf coincé !


NEWSLETTER

Retrouvons-nous chaque 1er du mois pour La Minute Caribéenne de Pop K’Nel, une newsletter dans laquelle vous serez informé(s) de l’actualité du blog et aurez 3 suggestions culturelles 100% caribéennes (livre, documentaire, bon plan, recette, découverte, …). On se retrouve là-bas ?

(3 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :