Europe

France | Escale à Douarnenez dans le Finistère

Il y a plus de 6 ans, je découvrais la ville de Douarnenez. Je crois d’ailleurs qu’il s’agissait de ma première virée bretonne.

Je me souviens des 6h de trajet depuis Bordeaux pour arriver à destination, du ciel qui avait mauvaise mine, de l’humidité constante, des rues grises, du plan foireux au camping, des vélos comme unique moyen de transport dans ce climat peu clément, de la mauvaise nouvelle annoncée par un recruteur (refus de ma candidature en short-list pour un poste que je convoitais). Bref, Douarnenez et moi avions mal, voire très mal, commencé notre histoire. Avec du recul, je me dis que ce n’était ni le bon timing, ni les bonnes conditions, ni le bon mood pour véritablement apprécier cette ville dont la baie se targue d’être l’une des plus belles du monde.

J’ai donc profité d’un séjour à Brest en janvier dernier pour retenter l’expérience douarneniste. Et cette fois-ci, je crois bien qu’il y a eu une alchimie.

Escale à Douarnenez
Escale Douarnenez Bretagne
Source : Geoportail

Douarnenez s’affirme vers le 16ème siècle avec l’essor de la pêche à la sardine. Ce poisson, qui abonde dans sa baie durant de longs mois, et la découverte de la conserverie métallique assurent, au 19ème siècle, la prospérité du port de Douarnenez. La ville a compté jusqu’à 30 usines et 850 chaloupes. Cependant, la crise sardinière frappe au 20ème siècle. La ressource se fait de plus en plus rare, les viviers sont de plus en plus vides. La situation oblige les pêcheurs à diversifier leurs pêches. Ils sortent alors de la baie et vont se tourner vers le maquereau, les poissons de fonds (congres, raies, ..) ou encore le thon. Le saviez-vous ? Certains vont même jusqu’à pêcher la langouste au large des côtes africaines et des Antilles. Cette pêche exotique deviendra même une spécialité de Douarnenez.

Vous l’aurez compris, Douarnenez et la sardine, c’est une longue histoire. L’office du tourisme propose d’ailleurs un circuit d’environ 1h30-2h, identifiable grâce à des sardines en bronze clouées au sol, pour en savoir plus. Au niveau de chaque clou se trouve un panneau contant un pan de l’histoire. Très intéressant.

Escale Douarnenez
Ile Tristan
Escale Douarnenez
Usine dans Douarnenez
Escale Douarnenez
Conserverie Chancelle

Après avoir arpenté le « chemin de la sardine » sur quelques kilomètres, j’ai pris la passerelle qui enjambe la ria de Pouldavid

Escale Douarnenez Bretagne
Ria de Pouldavid

et me suis aventurée dans le quartier de Tréboul, à l’Ouest de la ville.

Escale Douarnenez Bretagne
Port de plaisance

Mes pas m’ont menée jusqu’à la plage des Sables Blancs.

Escale Douarnenez Bretagne
Plage des Sables blancs

Elle était quasi déserte en cette matinée ensoleillée. J’y ai croisé deux joggeurs pour être honnête. Nous n’étions d’ailleurs pas très nombreux sur le sentier côtier.

Escale Douarnenez
Baie de Douarnenez
Escale Douarnenez Bretagne
Baie de Douarnenez

J’ai salué chaleureusement un père et sa fille d’à peine 4 ans en train de pic-niquer sur la plage Saint Jean.

Escale Douarnenez Bretagne
Plage Saint Jean

Un couple de jeunes amoureux profitait, quand à eux, du temps radieux pour s’enlacer à Pors Molen. J’avais prévu de déjeuner dans un des cafés / restaurants du Port de Plaisance mais tous affichaient fermés. Chaises retournées. Stores baissés. Nous sommes en Janvier. La saison est hélas terminée. J’étais également motivée pour visiter le Port-Musée, à Port Rhu. Pareil. Tout était clos. Je suis sure que la visite de bateaux traditionnels m’aurait enchantée.

Escale Douarnenez
Vue sur Douarnenez depuis Port Rhu

Ce sera pour une prochaine fois. Je me suis également baladée le long du vieux port de Rosmeur, à l’Est de la ville. Le projet de piétonisation est plutôt réussi.

Escale Douarnenez Bretagne
Port Rosmeur

Oh ! J’oubliais ! J’ai fais une rencontre insolite non loin du Port de pêche. Je l’ai baptisé Cracotte, qu’en pensez-vous ? 🙂

escale-douarnenez-bretagne-3

A vos marques, prêt, bookez !

Pop K’Nel


Mes bonnes adresses : 

  • Hôtels / maisons d’hôtes :

Hôtel de France : emplacement de choix. Accueil irréprochable. Chambre spacieuse. Personnel extrêmement arrangeant. Je recommande sans hésiter !

Plus d’infos ici

  • Restaurants :

1/ Restaurant l’Insolite : il s’agit du restaurant de l’hôtel de France. Mets délicats, raffinés et succulents. Véritable voyage en bouche !

Plus d’infos sur le site Web ici

2/ Les Herbes Folles : découverte EXCEPTIONNELLE en plein cœur de Douarnenez. Cuisine avec des produits locaux, frais et de saison. Décoration soignée. Personnel très sympathique. Coup de cœur pour l’espace Famille, à l’étage, qui propose une multitude de jeux et de livres pour les (tout) petits et les grands. L’enseigne propose également, sur une étagère en libre service, des objets divers et variés. L’objectif est de leur donner une deuxième vie. J’ai passé un excellent moment.

Plus d’infos sur le site Web ici


NEWSLETTER

Retrouvons-nous chaque 1er du mois pour La Minute Créole de Pop K’Nel, une newsletter dans laquelle vous serez informé(s) de l’actualité du blog et découvrirez un pan de la culture caribéenne. J’y glisse également quelques surprises …

S’abonner à La Minute Créole de Pop K’Nel :

https://landing.mailerlite.com/webforms/landing/c8o2o0

 

(8 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :