La Toscane, bien plus qu’un city-trip …

« Oh oh oh oh je t’aime à l’italienne

Oh oh oh oh je t’aime à l’italienne « 

🙂

Après la Sicile et Venise, l’Italie s’est encore une fois imposée à moi pour une troisième escapade. Cette fois-ci, ma mère et moi mettrons le cap sur la Toscane, une région qui promet de superbes paysages et des splendeurs artistiques.

C’est à Pise que nous atterrissons. Au départ de Nantes, le vol est court et dure à peine 2 heures. Cependant, il nous faudra autant de temps pour quitter l’aéroport d’arrivée et rejoindre notre logement. Les péripéties ne cessent de s’enchaîner : une valise perdue par inadvertance, une négociation ardue avec l’employé du service bagage, une queue interminable pour récupérer notre voiture de location. Bref, une première journée pleine de rebondissements mais qui n’entache en rien notre excitation à l’idée de découvrir la région.

Toscane, here we are !

IMG_20180820_215230_926

La Toscane est une région extrêmement touristique, notamment l’été. Et à raison ! Ses trésors sont multiples : un patrimoine culturel exceptionnel avec notamment une place prépondérante de l’Art, une campagne de toute beauté, de charmants villages médiévaux, une bonne chère et d’excellents vins.

S’il est vrai que l’attrait de la région semble se concentrer autour de ses grandes cités et ses villages médiévaux incontournables, nous avons eu l’opportunité d’y découvrir d’autres facettes : une région très intéressante par son côté maritime mais aussi pour ses parcs régionaux.

Nous avons apprécié cette autre Toscane.

On vous emmène ?

IMG_20181113_200853_175

La Toscane, coté villes et villages médiévaux

C’est à Pise que nous avons ouvert le bal des touristes citadines avec la visite de la Tour penchée (of course!), du Duomo, de la piazza del Duomo entre autres. Nous avions préalablement réservé nos billets en ligne pour gagner du temps. Faites attention au billet que vous prenez et assurez-vous bien qu’il inclut l’ascension de la Tour penchée. Ce n’était pas le cas du nôtre qui donnait accès aux principaux monuments et musées de la piazza del Duomo, à l’exception de la Tour. Too bad ! Contrairement à ce que beaucoup disent, j’ai beaucoup aimé cette ville qui n’a cessé de me rappeler Venise par les couleurs aux murs, l’architecture et bien d’autres.

IMG_20181113_202156_610IMG_20181113_202319_888

IMG_20181113_202104_059

Depuis Pise, poussez vers le village de Lari, petit hameau réputé notamment pour ses pâtes artisanales, et montez au Castello dei Vicari pour jouir d’une très belle vue sur la campagne toscane.

IMG_20180823_085554_628

Je pense que certains bondiront de leur siège à la lecture de ce qui suit mais le charme n’a pas du tout opéré avec Florence. Whaaaattt ? Je sais, je sais … Peut-être était-ce dû au temps pluvieux ? #NoOffensePeeps !

IMG_20181113_201659_450

IMG_20181113_201118_700IMG_20181113_201158_769IMG_20181113_200931_470

Mon coeur a, en revanche, balancé à Lucquès (ou Lucca), ville située entre Pise et Florence. Rues pavées, jolies places et charmante architecture en font une chouette destination où déambuler à pied. Baladez vous sur les remparts qui entourent la ville. Vous y retrouvere joggeurs, marcheurs, promeneurs et j’en passe.

ok (9)IMG_20180821_103338_273

J’ai apprécie Sienne sous le soleil, ville d’art et de culture qui a parfaitement conservé son aspect d’autrefois. La vue sur la ville et la campagne environnante depuis la Torre del Mangia, haut clocher de Sienne, vaut vraiment le détour. Osez donc gravir les 370 marches 🙂 car le panorama est superbe. Coup de coeur également pour la cathédrale de Sienne, radieuse avec ses pierres et son marbre blanc et noir. Ne manquez pas la piazza del Campo.

IMG_20181113_201945_723IMG_20181113_201843_447IMG_20181113_201749_545

La Toscane, côté mer et nature

Pour découvrir un autre visage de la Toscane, je conseillerai de mettre le cap vers le Sud, dans la région de la Maremme qui offre une diversité de paysages : plages de sable blanc, crêtes volcaniques, pinèdes et j’en passe. Les amateurs de nature se régaleront, cette région étant plus verte et moins touristique.

Les balades au sein du parc régional de la Maremme vous enchanteront, que ce soit à vélo, à pied ou en canoë. C’est une zone protégée et très sauvage. Des plages sauvages, des pins, des renards, bref un terriroire sauvage pour la faune et la flore. Plusieurs itinéraires de balades sont disponibles auprès de l’Office du tourisme selon le temps dont vous disposez. Nous avons opté pour une boucle de 8 km à vélo qui mène à la plage sauvage de Marina di Alberese.

Ultra sympathique 🙂

IMG_20181113_201327_430

Si la Toscane est connue pour ses allées de cyprès et ses vignobles, elle l’est beaucoup moins pour son activité géothermique. Ravie d’avoir pu visiter le parc delle Biancane pour l’apprendre. Il s’agit d’un parc géothermique situé non loin de Monterotondo Marittimo. Les vapeurs blanches émanant du sol et la couleur blanche des roches qui caractérisent le paysage en font un lieu très intéressant à découvrir. Un itinéraire a été créé à travers le site. Une bonne heure de balade entre forêt, fumées volcaniques et roches aux différentes teintes.

IMG_20181113_201554_224IMG_20181113_201627_130

Envie d’un havre de paix loin de la foule touristique ? J’ai ce qu’il vous faut : le Lago dell’Accesa, un lac paisaible où il fait bon de pique-niquer et profiter du soleil. Cela dit, la côte toscane abrite un front de mer superbe. Les amoureux de la mer adoreront les criques aux eaux cristallines sur la langue de terre autour de Monte Argentario à la pointe Sud de la Toscane. Proftez en également pour flâner sur les remparts d’un des forts de Porte Ercole, petit port situé non loin.

IMG_20181113_215430_273IMG_20181113_202026_410IMG_20181113_201421_162IMG_20181113_201504_410

Comme je l’évoquais un peu plus haut, l’itinéraire centré autour des principales villes et villages est vanté partout et dans tous les récits. Je retiens de mon séjour que la Toscane ne se limite pas qu’à cela. J’y ai découvert, à travers, la Maremme un autre visage. Au final, la Toscane offre des balades urbaines et médiévales, des zones sauvages et préservées, des parcs naturels, des plages sauvages, des criques intimes, bref une mosaïque de paysages bien agréable.

Tenté(e) ?

Alors à vos marques, prêt, bookez !

Pop K’Nel

 

4 réflexions sur “La Toscane, bien plus qu’un city-trip …

  1. ramanich dit :

    bonjour, toujours présente à nous faire profiter de tes voyages disons tes beaux voyages à travers différents pays, là aussi remontent mes souvenirs; ah ma chérie comme c’est bien de découvrir avec toi. je me demande comment fais tu pour trouver les mots qu’il faut dans tes comptes- rendu; continue comme ça et sache que je continuerai à te lire

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s