Premiers pas au Moyen-Orient avec Oman en terre d’accueil

En Février 2017, je me suis envolée pour Oman. J’ai, pour la première fois, entendu parler de ce pays lors de ma formation PADI pour obtenir mon niveau de plongée. Entre deux passages de cerceaux sous l’eau et trois vidages de masque, je me suis assise pour feuilleter un magazine qui indiquait quels étaient les meilleurs spots de plongée dans le monde. Oman occupait fièrement, à cette période, la cinquième place du classement.

A l’approche des congés du Têt (fête du nouvel an au Vietnam que j’ai pu découvrir à deux reprises lors de mon expatriation là-bas), je réfléchissais à une destination un tant soit peu différente de ce que j’avais jusqu’alors pu visiter. Il est vrai que même si j’ai succombé au charme de la Thaïlande, ai adoré Bali, me suis réconciliée avec le Mékong au Laos, je souhaitais réellement éviter l’Asie du Sud-Est.

Oman est apparu à ce moment comme une évidence. Située entre mer et montagne, c’était la destination parfaite pour combler mes envies d’ailleurs et faire mes premiers pas au Moyen-Orient.

Le rendez-vous en terre inconnue est pris : découvrons ensemble la magie de l’Arabie 🙂

20170201_172435

C’est à Mascate que mon escapade a démarré. Ouverte sur le golfe d’Oman, je me rappelle encore du « waou » que j’ai lancé en arrivant sur son petit port de pêche. La vue est superbe : la mer, avec en toile de fond des montagnes dentelées.

20170129_172454

La corniche qui longe le front de mer invite à une balade que je ne manque sous aucun prétexte. Je flâne au rythme du chant des mouettes et m’engouffre, quelques instants plus tard, dans le souk de cette charmante ville. C’est ici que vous pourrez faire de bonnes affaires tant l’offre est importante ! Vous trouverez absolument de tout (encens, savons, tissus, …). Les odeurs et les couleurs se mélangent. A peine le temps de finir une négociation pour une lampe avec un premier marchand qu’un second interpelle pour proposer des épices. Je me régale dans toute cette agitation. L’ambiance est fascinante et l’expérience incroyable.

20170129_174905

Les bras chargés de quelques emplettes, je reprends le cours de ma balade sur la corniche. J’aperçois sur ma droite le fort de Mascate, mais poursuis ma route jusqu’à la tour de guet. Quelques marches plus tard, j’accède enfin au sommet pour profiter de la vue sur tout le front de mer.

20170129_172107

20170129_164459

 

La balade peut se poursuivre à pied jusqu’aux portes de la vieille ville mais je décide d’y aller en voiture. Par manque de temps, je ferai l’impasse sur la visite des quelques musées mais marque un point d’arrêt devant le palais du Sultan. Manque de bol, les visites sont fermées ce jour là mais je peux malgré tout apprécier l’architecture de cette magnifique bâtisse. Je me replonge aussitôt dans mes souvenirs d’enfance, quand je regardais avec passion le dessin animé Aladdin. Vous savez, celui qui est fou amoureux de Jasmine, la fille du Sultan d’Agrabah 🙂

En quittant Mascate, le contraste est saisissant. La nature devient rapidement la maîtresse des lieux. J’ai été marquée par la faible densité à Oman (15 habitants par km² paraît-il, soit quasiment 8 fois moins qu’en France). Bien que je sois plus citadine que campagnarde, j’ai adoré cela.

En effet, Oman offre des sites naturels exceptionnels. Je pense en premier lieu à Sawadi, à l’Ouest

20170130_143615

20170130_145635

20170130_150459

ou encore le gouffre de Bimmah, plutôt à l’Est.

20170131_124309

Les wadi sont également tous plus beaux les uns que les autres. Par exemple, le Wadi Shab ou encore le Wadi Bani Khalid pour ne citer qu’eux, sont d’immenses piscines naturelles aux eaux bleu-vert bordées de palmiers et dans des cadres à couper le souffle.

20170131_142535

20170131_142237

20170131_143018

20170201_143719

Malgré la beauté indéniable des wadi, à mon sens, l’un des plus beaux sites du pays reste sans conteste le désert de Shaqiya (Wahiba Sands).

20170201_173212

N’hésitez pas à passer une nuit dans un campement bédouin. Pour les amoureux du désert, plus aucune raison de vous convaincre davantage mais pour ceux qui hésiteraient, tentez vraiment l’expérience. Vos hôtes sauront vous remplir la panse dignement ou encore vous charmer sur des rythmes musicaux enchanteurs. Tant que vous y êtes, ne ratez pour rien au monde le coucher de soleil au sommet des dunes : magique !

20170201_173621

Si Oman a su me séduire par la beauté de ses sites naturels, j’ai également été conquise par l’élégance de ses forts : de vrais bijoux culturels. Il paraît qu’il y en a plus de 500 ! Même si je ne me suis limitée qu’aux forts de Nakhal, Bahla et Jabrin, j’ai pu m’émerveiller devant ces majestueux bâtiments, remarquablement préservés par ailleurs.

20170202_140807

20170202_142222

20170202_144726

20170202_152744

20170202_152852

20170202_153407

Je regrette de ne pas avoir eu suffisamment de temps pour découvrir la péninsule de Musandam. J’aurai adoré voguer sur une jonque typique et admirer les planctons s’illuminer au milieu de la nuit. Néanmoins, j’ai eu la chance d’apercevoir, au cours de ce merveilleux voyage, des dromadaires et d’observer discrètement la ponte de tortues au Ras-al-Jinz.

20170201_131425

20170131_173930

Voilà comment s’achève mon aventure en terre omanaise. Je ne pouvais pas rêver mieux pour une première fois au Moyen-Orient. Merci Oman pour ton hospitalité et ton authenticité. Je ne te dis pas « Adieu » mais simplement « Au Revoir », inch’Allah …

A vos marques, prêt, bookez !

Pop K’Nel

2 réflexions sur “Premiers pas au Moyen-Orient avec Oman en terre d’accueil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s