Mes 10 commandements à Bali

Ça y est, nous avons tous posé un premier pied dans l’année 2018. Alors que certains définissent leur énième liste de résolutions qu’ils oublieront très probablement à compter du mois de Mars (lol), d’autres préfèrent faire vivre les traditions en rédigeant soigneusement leurs cartes de vœux aux amis et proches. Je ne suis personnellement pas une grande fan de cette période de vœux interminable mais je dois avouer que s’il y a bien une chose que je souhaite à vous et à moi, c’est une année riche en voyages !! Qui a déjà finalisé sa Travel List ? La liste de mes envies est, comme d’habitude, sans fin, mais comme dans une année chaque moment compte, alors à tous je souhaite :

  •  1 an de découverte
  • 12 mois d’exploration
  • 52 semaines de balades
  • 365 jours d’émerveillement
  • 8 784 heures d’aventure
  • 527 040 minutes d’expédition

pour un total de 31 602 400 secondes de bonheur autour du Monde ! 🙂

J’avais très rarement (voire pas du tout) eu l’occasion de voyager avec une amie. Alors quand ma copine et moi avons pris la décision de partir à Bali toutes les deux, je dois avouer que j’avais quelques appréhensions. Passer nos 12 jours h24 ensemble, et si au contraire cela gâchait tout ? Mais il y a ces personnes fabuleuses qui sont tellement faciles, entières et nous ressemblent à tel point, que j’en arrive réellement à regretter d’avoir pensé que ce voyage pouvait être une catastrophe.

Au menu de « Bali entre copines », je demande :

le B de Bonheur

le A d’Acolyte

le L de Love

le I d’Inoubliable

Bali est une destination que l’on ne présente plus. Elle fait partie des 18 300 îles de l’archipel indonésien et compte, paraît-il, plus de 10 000 temples disséminés dans toute l’île. Très facilement accessible, l’île des Dieux, comme on aime la surnommer, attire beaucoup de vacanciers. Elle en arrive même à être identifiée comme étant « trop touristique ».

« Mais attends, 12 jours à Bali, tu auras fait le tour c’est certain. En 12 jours, tu aurais largement le temps de faire plusieurs îles » me soufflait-on. Et bien très honnêtement, c’est faux et archi faux ! J’aurai, d’ailleurs, très volontiers rallonger mon séjour d’une grosse semaine – « à l’aise breizh » comme le disent si bien nos amis bretons.

Malgré les mauvaises expériences avec les chauffeurs de taxi que j’ai – sans langue de bois – carrément détesté !, je garde un excellent souvenir de ce voyage.

Trêve de bavardage, je vous livre dans ce billet un condensé en 10 commandements pour une escapade de folie à Bali.

 

1 – Un scooter, tu loueras avec prudence

Très sincèrement, j’ai du mal à imaginer notre voyage à Bali autrement qu’à dos de notre scooter. Les anecdotes sont trop nombreuses pour les énumérer au sein d’un même article mais elles étaient extras !

Vous en trouverez à tous les coins de rue mais nous avons préféré passer par notre hôtel à Ubud qui s’est chargé de nous l’amener directement sur place. Le prix est plus que dérisoire (moins de 5 euros par jour) et le plein est fait pour pas plus de 3 euros, soit dans des stations essence classiques, soit en achetant des bouteilles d’essence le long de la route. Roots, non ? Mais pratique et clairement sans prise de tête. Attention, à Bali, la conduite est à gauche. Les routes sont globalement en bon état. La circulation peut être dense à l’entrée des grandes villes donc la prudence est de rigueur ! Nous n’avons roulé qu’autour d’Ubud et à Nusa Lembongan donc je ne saurai vous parler davantage des autres coins de l’île. Avec votre passeport et votre permis de conduire, vous avez tout ce qu’il faut pour sillonner les routes de Bali cheveux au vent sur votre monture ! Comme le dit Brigitte Bardot : « Je n’ai besoin de personne en Harley Davidson » … heuu .. en scooter ! 🙂

20160613_100533

The beast !

 

2 – Du Pisang Goreng, tu mangeras

C’était notre dessert favori à Bali ! A tous les bananaphobes, passez votre chemin et allez directement au commandement #3 🙂 Comme vous l’aurez compris, il s’agit d’une spécialité à base de bananes. Nos papilles se sont souvent affolées au goût de ces petits beignets frits.

  D’une manière générale, chaque repas pouvait être une fête gustative.

20160612_091624

Petit déjeuner à Ubud

image-3.png

Pisang Goreng et salade de fruits frais

 

3 – A Nusa Lembongan, tu t’isoleras

Nusa Lembongan est une île située au Sud-Est de Bali. On y accède via un fast boat depuis Sanur. La prise en charge est d’ailleurs plutôt bien organisée. Si vous souhaitez plonger (avec les raies mantas quand il y en a ! – je les attends toujours …), vous reposer, chiller sur les plages, buller, vous faire masser, assister à une soirée jazz confortablement installée dans un pouf une Margarita à la main, n’attendez plus 🙂

Welcome to Paradise, non ?

20160617_182338image-5image-7image-9image-10

4 – Un massage, tu t’offriras

Sous une pluie battante qui nous a surprise lors d’une balade nocturne à Ubud, nous sommes tout à fait par hasard tombées sur ce petit salon de massage. Impossible de retrouver le nom et l’adresse de cette pépite, zut ! Frustrant, n’est-ce pas? Mais à peine le pas de la porte franchie, nous étions déjà convaincues que nous allions passer un moment de détente absolu. Nos téléphones sont mis sous silencieux, nos tenues sont enfilées, nous sommes confortablement allongées sur nos tables de massage, la salle dégage une délicieuse odeur d’huile essentielle aux senteurs légèrement épicées : nous sommes fin prêtes à passer en mode off …

5 – Dans des temples, tu te perdras

Qu’ils soient en bord de mer, à flanc de falaise, perdus dans la nature, sur les plages ou au centre de village, il y en a partout à Bali. Véritables lieux de culte, ils reçoivent des offrandes plusieurs fois par jour à destination des divinités à qui ils rendent hommage. Je les ai trouvé tous aussi beaux et originaux les uns que les autres. L’eau y est d’ailleurs omniprésente et leur confère une ambiance très apaisante.

Ces « pura » (temple en indonésien) offrent ainsi un agréable moment de dépaysement. Prévoir de se couvrir les épaules et les jambes. Acceptez également de partager votre balade avec des singes qui n’hésitent pas à tout chiper ! Cela fait partie du folklore dira-t-on …

Pointe de déception pour le temple Ulun Danu Bratan que l’on présentait partout comme l’incontournable à Bali. Erigé sur les eaux du lac Bratan, ce temple est consacré à la déesse de l’eau. Nous nous attendions à être envahies d’une sorte d’apaisement intérieur mais que nenni. Peut-être était-ce du au temps couvert et aux 3h de scooter sans fin d’avant ? 😉

A contrario, énorme coup de cœur pour le temple Uluh Watu. Situé à la pointe Sud de l’île, le temple est juché sur un promontoire et le long d’une falaise. L’accès a été simple mais le retour beaucoup plus fastidieux avec l’arnaque drolatique des chauffeurs de taxi locaux. Allez, sans rancune … 🙂

20160612_135937

20160612_140350

20160613_124907.jpg

Ulun Danu Bratan

20160613_125104

Ulun Danu Bratan

20160614_160758

IMG_20160619_135423

Uluh Watu

IMG-20160612-WA0017

IMG-20160612-WA0023

IMG-20160612-WA0019


 

6 – Le Mont Batur, tu grimperas

Cette ascension à plus de 1700 mètres était prévue dans notre périple mais je dois avouer que nous avions un niveau de motivation très différent quand l’heure de rendez-vous nous a été annoncée : 2h du matin !

Après une nuit couche-tôt et un petit déjeuner très light, nous commençons à marcher dans la jungle avec notre lampe torche à la main. L’ascension dure 1h30 à 2h et est assez sportive !

Une fois arrivée au sommet, nous sommes fouettées par un vent glacial mais le spectacle du lever de soleil est tellement magique qu’on oublie facilement cette mini-escalade matinale.

Le Batur est un bel endroit qui donne l’occasion de gravir l’un des 150 volcans de l’archipel indonésien. Nous avons ensuite profité des bains d’eau chaude au pied du mont Batur. Rien de tel pour détendre les muscles.

A faire absolument !

Quelques conseils pour que l’expérience se passe au mieux :

  • prévoyez des vêtements chauds
  • équipez vous avec de bonnes chaussures
  • n’oubliez surtout pas votre appareil photo
  • last but not least, ne soyez pas naïf ! En haut du Mont Batur, vos « charmants » hôtes d’ascension n’hésiteront pas à vous faire payer les boissons sucrées ou énergisantes ;). Gardez donc les yeux ouverts pour le spectacle mais l’esprit vif contre certaines arnaques 🙂

 20160615_05573520160615_06532820160615_074542IMG-20160615-WA0005IMG-20160615-WA0010IMG-20160615-WA0012

7 – A Ubud, tu flâneras

Sur ce chapitre consacré à Ubud, je ne peux m’empêcher de faire référence au célèbre best-seller américain d’Elizabeth Gilbert « Mange, prie, aime ». J’ai dévoré le bouquin et ai beaucoup voyagé en regardant l’adaptation cinématographique avec, en personnage principal, la sublime Julia Roberts. Tous deux mettent en avant, selon moi, l’ambiance qui règne à Bali.

Ubud est devenu victime de son succès en voyant affluer des touristes de plus en plus nombreux, certains prêts à faire le déplacement pour bénéficier des conseils avisés du vieux guérisseur local dont la popularité a grimpé suite au film !

Mais malgré cette cote de popularité grandissante, Ubud a su tenir ses promesses et conquérir un large public en satisfaisant à la fois les amateurs d’art avec ses belles galeries, les amoureux de la nature avec ses somptueuses rizières en terrasse, les fins gourmets avec sa richesse gastronomique, les fashionistas avec ses boutiques très chics et ceux en quête de relaxation avec ses agréables spas.

20160612_14553220160613_21263020160614_16163420160614_16243920160614_162521image-2image-4IMG-20160612-WA0009IMG-20160612-WA0010IMG-20160612-WA0011

8 – Des rizières, tu découvriras

Indissociable du paysage balinais, les rizières en terrasse raviront tout ceux qui les exploreront. Si vous comptez passer quelques jours à Ubud, ne manquez pas les rizières de Tegallalang. La vue est superbe, surtout par temps dégagé et ensoleillé. Vous pourrez vous y promener librement et voir quelques paysans travailler leur récolte sous réserve d’avoir verser quelques roupies au gardien du site. A ce prix là, cela vaut le coup de s’offrir du vert à perte de vue ! Un autre spot vous sera également recommandé : les rizières de Jatiluwih. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le site est beaucoup plus étendu que Tegallalang. Armez-vous de patience pour y accéder, la route est relativement longue … et épuisante surtout quand vous y allez sous la pluie avec un léger imperméable local en guise de protection ! Expérience vécue ! La vue était donc assez décevante (Miss Météo n’était-elle pas d’humeur?) mais les souvenirs du périple donnent encore des crampes au ventre 🙂

20160612_123312

Tegallalang

20160612_124356

Tegallalang

20160612_125028

Tegallalang

20160612_130857

Tegallalang

IMG-20160612-WA0014

Tegallalang

20160613_160335

Jatiluwih

20160613_162107

Jatiluwih

20160613_162224

Jatiluwih

20160613_162602

Jatiluwih

9 – Des couchers de soleil, tu admireras

Du Brésil à l’Australie, de la Thaïlande à la Tanzanie, de la Grèce à l’Islande, en voyage à l’autre bout du monde, s’il y a un cliché que l’on veut tous saisir, c’est bien le coucher de soleil. Rituel quotidien, c’est le moment magique que l’on surveille comme le lait sur le feu, que l’on soit au bord de la mer, au sommet d’une montagne ou en ville.

A Bali, ils sont simplement sensationnels …

image-6

Baignade en fin de journée à Nusa Lembongan

image-8

Cocktail à Nusa Lembongan

IMG-20160615-WA0009

Au sommet du Mont Batur

 

10 – Dans de beaux hôtels, tu te reposeras

Le bon côté de pouvoir voyager en Asie est de s’offrir le luxe de séjourner dans de beaux hôtels à des prix plus qu’abordables.

Ci-après les principaux hôtels que nous avons expérimentés à Bali :

20160611_095314

Alam Puri Art Museum Resort & Spa – Denpasar

20160611_132845

Alam Puri Art Museum Resort & Spa – Denpasar

20160614_090537

Ubud Tropical Garden – Ubud

20160614_114710

Ubud Tropical Garden – Ubud

image-1

Alam Puri Art Museum Resort & Spa – Denpasar

 

Bonus : 11- Au Montama Hôtel, tu réserveras …

En un mot : parfait … nous avons passé 2 nuits dans cette petite perle balinaise. Situées à à peine 5 minutes du centre d’Ubud en scooter, il s’agit de mini villas, grandes, spacieuses, propres, élégantes, avec vue sur les rizières et en bonus pour certaines, une piscine privée (oui oui vous lisez bien) à débordement. Le service est impeccable et le petit déjeuner servi en personne par le Manager de l’hôtel, succulent. Très bon rapport qualité/prix. Excellente adresse.

20160613_083745

Motama Hotel

 

Un zeste de folie, un soupçon d’authenticité, une pointe de spiritualité, le tout arrosé de végétation luxuriante et de sublimes panoramas, et Bali vous laissera une saveur inoubliable, ce petit quelque chose qui en fait une destination magique. Bali ne se rêve plus désormais mais se vit …

Alors à vos marques, prêt, bookez !

Pop K’nel

 

6 réflexions sur “Mes 10 commandements à Bali

  1. Noise-Chi dit :

    Et du coup, tu l’as rencontré, le vieux sage à Ubud ? 😀
    Comment tu me fais voyager avec tes photos !!! Cet hiver va être long avant les beaux jours…
    Hehe ❤ ❤ ❤

    J'aime

  2. Jo' dit :

    Salut, un petit mot tout simplement pour te dire que ton blog est génial ! Les photos sont justes sublimes à chaque fois ! Chacun de tes articles sont riches en informations et on ne s’ennuie pas en les lisants. J’ai été contente de découvrir ton blog.
    Jo,
    A bientôt https://joetsoncarnet.fr

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s